| | News

En matière de climat, insister sur l'urgence ne suffit pas

Image d'illustration | Pixabay

Des travaux menées à l’ETH Zurich montrent que pour inciter les populations à soutenir des politiques climatiques ambitieuses, communiquer sur l’urgence climatique ne suffit pas. A l’inverse, l’expérience personnelle et l’engagement émotionnel représentent des leviers prometteurs.

Pourquoi c’est intéressant. Les données scientifiques s’accumulent pour démontrer l’importance du bouleversement climatique que l’activité humaine a provoqué sur Terre, mais on peine encore à mettre en place des politiques d’atténuations à la hauteur du problème. Or, les émotions aussi influencent notre rapport au climat. Il est donc crucial d’actionner les bons leviers afin que le climat devienne une préoccupation pour toute la société.

Cet article est réservé aux abonnés.