| | Radar

En Argentine, des rongeurs géants posent souci

Le capybara est le rongeur le plus gros à l'heure actuel. Il peut atteindre 1m de long pour 60cm de haut et peut peser jusqu'à 60kg. Keystone / Walter Bieri

Construite sur la zone humide de Paraná, le deuxième plus gros fleuve d’Amérique du Sud, la ville de Nordelta a été envahie ces dernières semaines par des capybaras. L’animal est pointé du doigt pour la destruction de pelouses, pour avoir mordu des chiens, engendré des accidents de circulation et pollué les rues avec ses excréments.

Pourquoi on en parle. Les habitants de la ville se plaignent de ne pas pouvoir répondre au problème eux-mêmes, les animaux étant protégés par les responsables locaux de la faune et de la flore, ainsi que par de nombreux Argentins sur les réseaux sociaux. Ces derniers décrivent le rongeur comme l’avant-garde de la lutte des classes dans un pays très polarisé politiquement.

Pour l’écologiste Enrique Viale, ce n’est pas les rongeurs qui envahissent la ville mais bien Nordelta qui a envahi le territoire de ces animaux, rapporte The Guardian. L’étendue de la zone humide de Paraná s’est vu attaquée par l’urbanisation et le développement de l’agriculture, responsable de feux qui ont ravagé la région.

link

A lire aussi sur The Guardian

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.