| | Radar

Des pales d'éoliennes peintes en noir pour limiter le nombre d'oiseaux morts

Image d'illustration | JENS MEYER/AP/KEYSTONE

En produisant de l’électricité de source renouvelable, les éoliennes ont le vent en poupe. Mais elles occasionnent souvent une légère surmortalité d’oiseaux là où elles sont installées. Cela n’a rien d’une fatalité: il suffirait de peindre une seule pale en noir pour réduire de jusqu’à 70% la mortalité des volatiles, raconte Ars Technica, se basant sur une étude menée dans l’archipel norvégien de Smøla, publiée dans la revue Ecology and Evolution.

Pourquoi on en parle. Le nombre d’oiseaux effectivement tués chaque année par les éoliennes est régulièrement sujet à débat, mais pour des espèces menacées, quelques individus de moins peuvent faire la différence. Dans l’expérience norvégienne, trois ans après avoir peint en noir une pale sur chacune des quatre éoliennes, seuls six oiseaux ont été trouvés morts après collision, contre 18 pour les quatre autres éoliennes contrôles.

link

A lire sur Ars Technica

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.