| | Radar

Des OGM créés simplement en sprayant des plantes avec des nanoparticules

Les scientifiques ont testé leur méthode sur plusieurs plantes, dont le maïs | Pixabay

Produire des organismes génétiquement modifiés (OGM) simplement en sprayant les feuilles de plantes avec des particules en suspension dans l’eau: c’est la nouvelle technique de génie génétique mise au point par une équipe de l’Université de Bristol, et décrite en exclusivité dans le New Scientist.

Pourquoi c’est intéressant. La méthode proposée est beaucoup plus simple que les techniques actuelles de génération d’OGM: les chercheurs «collent» sur des nanoparticules de carbone des bribes de l’ADN à insérer dans les cellules-hôtes. Ce matériel génétique externe, censé allouer des propriétés particulières à la plante ciblée, se greffe dans son génome grâce aux outils de «chirurgie du gène» CRISPR, eux aussi adossés aux nanoparticules sprayées. Selon les experts interviewés, la technique, décrite dans un article pré-print en libre accès sur bioRxiv, est prometteuse, mais doit d’abord être plus largement validée à grande échelle.

link

Lire l'article dans le NewScientist