Reservé aux abonnés

Des jeunes témoignent: «Comment les adultes ont-ils pu voter contre la loi CO2?»

Manifestation pour le climat à Bâle en mars 2019. (KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Tess est stagiaire chez Heidi.news pour quelques jours. Elle a interrogé des jeunes de son âge après le refus de la loi CO2 en votation le 13 juin.

Ils n’ont pas voté, et pourtant c’est eux qui vont payer la facture. Dimanche 13 juin, le peuple suisse a refusé la loi sur le CO2. Pourtant, beaucoup de jeunes sont en désaccord avec cette décision à laquelle ils n’ont pas pu participer, selon de nombreux témoignages rassemblés par Heidi.news. «Cette votation me déçoit considérablement, dit Maia, seize ans. Qui va payer au final l’addition climatique? Nous, les moins de 18 ans! Pourquoi nous dire que nous représentons le futur, et nous l’enlever en même temps?»

Pourquoi c’est important. Chez les jeunes, l’urgence d’agir est palpable et la frustration est particulièrement sensible chez celles et ceux qui ont été très impliqués dans la campagne «Fridays for Future». Maia, elle, y assistait au moins deux fois par mois:

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous