| | Radar

Des investisseurs internationaux demandent au Brésil de mettre un terme à la déforestation

Forêt amazonienne, image d'illustration | aanepomuceno/Flickr/Creative Commons

Ce sont 29 sociétés d’investissement au total, gérant des actifs d’une valeur cumulée de 3’700 milliards, qui ont appelé le président brésilien Jair Bolsonaro à mettre un terme à la déforestation galopante de la forêt amazonienne. Ils détaillent leurs inquiétudes ce 23 juin dans une lettre adressée au gouvernement brésilien, raconte le Financial Times.

Leurs arguments. Ce n’est pas tant la question climatique qui inquiète directement ces investisseurs, que ses conséquences sur la sphère financière, et en particulier les obligations souveraines brésiliennes, qui pourraient voir leur notation se dégrader en cas de poursuite de la déforestation. Les investisseurs craignent ainsi de voir se dévaluer les actifs détenus au Brésil. Certains des signataires expliquent qu’ils ont déjà commencé à réduire la part d’actifs au Brésil dans leurs portfolios.

link

A lire dans le Financial Times

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.