Des anthropologues ont calculé l’empreinte carbone des milliardaires

Les émission de C02 des milliardaires se comptent en milliers de tonnes quand celles d'un habitant de la planète sont de 5 tonnes en moyenne. | University of Indiana

Au total, les milliardaires du monde entier ont vu leur richesse augmenter de plus de 1900 milliards de dollars depuis 2020, selon Forbes. Mais il n’y a pas que leur portefeuille qui gonfle. Selon une étude de deux anthropologues de l’Université de l’Indiana dont se fait l’écho The Conversation, leur empreinte carbone individuelle (pas celles de leurs entreprises, donc) est des milliers de fois supérieures à celle d’un citoyen lambda, même américain. Alors que cette dernière était de 15 tonnes de CO2 en 2018, l’oligarque russe Roman Abramovich en émet 22’000 tonnes par an, le roi du luxe français Bernard Arnault 9000 tonnes et le Suisse Ernesto Bertarelli 8000 tonnes, à coup de yachts et de jets privés.

Pourquoi c’est intéressant. Les chercheurs ont croisé la liste des plus riches de Forbes avec 82 bases de données recensant immatriculations de jets privés, cadastres de propriété, etc. Il en ressort une liste plutôt américano-centrée et qui ne tient compte que des émissions directes. Les chercheurs promettent de la tenir à jour et de l’enrichir. En attendant, elle pourrait bien inspirer quelques-uns de ces milliardaires prompts à défendre le climat comme Bill Gates (7000 tonnes) à joindre leurs actes à leurs paroles. En France, selon un rapport d’Oxfam et de Greenpeace, le patrimoine financier de 63 milliardaires français émet autant de gaz à effet de serre que celui de 50% de la population de l’hexagone.

link

A lire dans The Conversation