| | Radar

De l'alcool produit à Tchernobyl saisi par les services secrets

DR

Un spiritueux. Tel est le premier produit de consommation à sortir de la zone d’exclusion de Tchernobyl, qui couvre 30km autour de la centrale nucléaire accidentée en 1986. Mais les 1500 premières bouteilles du breuvage, baptisé Atomik et produit par une société britannique baptisée The Chernobyl Spirit Company, ont fait l’objet d’une saisie par le Service de sécurité d’Ukraine — les services secrets ukrainiens, raconte USA Today. Ces bouteilles, composées d’alcool de pomme (le cadre réglementaire étant plus strict pour l’alcool de grain), étaient destinées au marché britannique.

Pourquoi c’est étonnant. Les motifs de la saisie, encore flous, ne semblent pas liés à une hypothétique radioactivité du spiritueux. Selon Jim Smith, professeur en sciences environnementales au Royaume-Uni et fondateur de la société, le produit présenterait un niveau de radioactivité inférieur au seuil de détection grâce à la distillation, expliquait-il en 2019 à la BBC. Pour l’avocate de la firme, citée dans un communiqué, il s’agit d’une «attaque contre une société étrangère qui a essayé de mettre en place un business éthique avant tout pour aider l’Ukraine».

link

A lire sur USA Today News

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!