| | Radar

Une borne antimoustiques qui imite la respiration humaine

Les bornes Qista sont déjà présentes dans plus de 50 collectivités et de nombreuses villes. | © Qista

Une borne qui diffuse un leurre olfactif imitant la respiration humaine à l’aide de CO2 pour attirer et de capturer les moustiques femelles — les mâles ne piquent pas. C'est l'idée développée par deux jeunes Français. Et apparemment, ça marche! De quoi lutter contre les maladies vectorielles transmises par le piquant insecte?

Pourquoi c’est intéressant. Ce projet, baptisé Qista, est une solution pour l’arrêt de l’utilisation du Bti, un bactério-insecticide. C’est le moyen de démoustication majeur utilisé aujourd’hui qui peut avoir des conséquences sur la nature en cas d’utilisation inconsidérée. Connectées, ces bornes elles sont aussi capables d’analyser le volume de moustique capturé. Qista a également déployé des bornes au Sénégal. De plus, la solution pourrait aussi permettre de lutter contre le moustique-tigre.

link

A lire sur France Culture