Contre la crise climatique, les comics à la rescousse?

La personnification du Green Deal européen luttant contre le Traité sur la charte de l'énergie. | Céline Keller

Comment raconter la crise climatique au grand public? Cette question, les journalistes ne sont pas les seuls à se la poser. L’artiste allemande Céline Keller y répond par un medium bien connu de la pop culture: le comics. Sa dernière production en date, disponible sous licence Creative Commons, expose le fonctionnement du Traité sur la charte de l’énergie (TCE), accord international né il y a près de 30 ans et qui menace aujourd’hui les objectifs climatiques de l’accord de Paris. La dessinatrice a eu les honneurs de Forbes, qui voit dans la forme du comics un outil puissant.

Lire aussi: Le double jeu de la Suisse sur les combustibles fossiles

Pourquoi c’est prometteur. Reprendre les codes narratifs du comics permet d’expliquer des sujets complexes à travers le prisme bien connu des super héros contre les super vilains. Un manichéisme assumé qui permet de pointer les responsabilités, comme celles des firmes de l’industrie fossile, du doigt. Ses productions ont été reçues positivement par les cercles activistes, mais aussi par de nombreux chercheurs travaillant sur le climat.

link

A lire sur Forbes (EN)