Reservé aux abonnés

Climat: l’objectif zéro émission pourrait entrer dans la loi pour la première fois

Des initiants de l'initiative pour les glaciers se rendent à une commémoration pour le glacier du Pizol qui disparaît, dans le canton de Saint-Gall, le dimanche 22 septembre 2019. | KEYSTONE/Gian Ehrenzeller

C’est une note d’espoir pour la politique climatique suisse. Le contre-projet indirect à l’initiative pour les glaciers pourrait, pour la première fois, inscrire l’objectif de «zéro émission nette» de gaz à effet de serre d’ici à 2050 dans une loi fédérale. Le 14 juin 2022, le Conseil national se prononcera sur le texte (la décision a été reportée au 15 juin, ndlr.)

Pourquoi c’est porteur d’espoir. Le vote populaire sur l’initiative pour les glaciers («Pour un climat sain») et sa traduction en loi demanderaient encore beaucoup de temps. Le contre-projet indirect est quant à lui déjà une loi-cadre. En cas de retrait de l’initiative, le texte pourrait peut-être entrer en vigueur dès l’hiver 2022, ce qui en fait un levier d'action rapide pour le climat.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous