| | News

Ce que le ciel déchaîné devrait nous rappeler

Des habitants qui fuient les inondations à Liège. Valentin Bianchi - KEYSTONE.

Quel serait le sort de la loi CO2, si le vote devait avoir lieu aujourd’hui?  La réponse fait peu de doute et la présidente démissionnaire du PLR, Petra Gössi, première à s’exprimer, exhorte aujourd’hui son parti à adopter des positions plus fermes en faveur du climat, dans une interview accordée au Sonntagsblick. La facture des dégâts causés par les intempéries des dernières semaines en Suisse promet d'être hors normes, alors que 450 millions de francs de dommages sur les bâtiments ont déjà été comptabilisés pour 2021. Mais les conséquences économiques actuelles ne sont rien, face à ce que nous prédisent les experts. En Allemagne, suite à la «catastrophe du siècle», des voix s’élèvent en faveur d’une politique climatique plus ambitieuse, à deux mois des élections générales du 26 septembre prochain. Et l’on se souvient, au terme de cette folle semaine, que tout était déjà inscrit noir sur blanc, en 1990, dans le premier rapport du Giec:

L'effet de serre accentuera les deux extrêmes du cycle hydrologique, c'est-à-dire qu'il y aura plus d'épisodes de pluies extrêmement abondantes et de sécheresses prononcées.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!