Reservé aux abonnés

Ce que la science sait — et ignore encore — sur le variant Omicron

Fusion Medical Animation / unsplash

Ces dernières semaines, on ne parle que de lui. Le nouveau variant Omicron (B.1.1.529) a été reconnu comme «préoccupant» par l’OMS et les agences sanitaires nationales. Responsable d’une résurgence épidémique éclair en Afrique du Sud, il intègre un nombre impressionnant de mutations et semblent en train de se répandre dans le monde. On fait le point sur les données scientifiques connues sur ce nouveau-venu.

Les questions. Omicron entraînera-t-il une vague épidémique en Europe comme avant lui, Alpha (variant «britannique») ou Delta («indien»)? Les vaccins resteront-ils efficaces contre Omicron? Ce nouveau variant va-t-il nous gâcher les fêtes de fin d’année? Autant de questions cruciales, dont on commence à avoir les réponses. Cet article sera régulièrement actualisé en fonction de la progression des connaissances.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous