| | News

Ce qu’il faut retenir du dernier rapport fédéral sur l’hydraulique

Le barrage du Vieux-Emosson, en Valais. | Anthony Anex / Keystone

La Confédération revoit à la baisse le potentiel de développement hydroélectrique de la Suisse. Or le maintien et le développement de l’hydraulique fait partie des objectifs de la Stratégie énergétique 2050 du pays, qui entend développer les énergies renouvelables afin de réduire la dépendance aux importations d’énergies fossiles.

Pourquoi c’est important. En Suisse, la force hydraulique est la principale source d'énergie indigène sans émission de CO2. Elle couvre actuellement près de 60% des besoins en électricité du pays. La Suisse compte 658 centrales et se classe au quatrième rang en Europe en matière de production hydroélectrique, derrière la Norvège, de l'Autriche et de l'Islande. Au-delà des enjeux énergétiques, l’hydraulique est un sujet éminemment sensible. Elle est vectrice d’emplois et de revenus importants pour certaines communes de montagne et cantons alpins.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!