Reservé aux abonnés

Ce qu'il faut retenir des promesses sur le climat à Davos

Des manifestants pour le climat défilent dans les rues de Davos. | ENNIO LEANZA/KEYSTONE

Cela n’aura échappé à personne: le World Economic Forum (WEF) de Davos, qui réunit l’élite politique et économique mondiale dans les Alpes grisonnes, est placé cette année sous le signe du climat. En amont de la rencontre, les organisateurs ont appelé les entreprises à atteindre la neutralité carbone en 2050. Avant même le lancement du forum, plusieurs compagnies ont annoncé leurs nouvelles résolutions vertes. Véritable intérêt ou greenwashing? La prudence est de mise.

Pourquoi c’est intéressant. L’échec de la COP25 à Madrid a une nouvelle fois mis en évidence l’inaction des gouvernements face à l’urgence climatique. Un peu plus d’un mois après, tous les regards se tournent vers le secteur privé, qui profite de son grand rassemblement annuel pour placer le climat au centre des débats. Les promesses des CEO qui ont fait le déplacement seront particulièrement scrutées par les ONG et les militants.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous