Ce poisson pourrait vivre 100 ans, et ce n'est pas une bonne nouvelle

Daderot/Creative Commons

Une longévité de 100 ans. C’est le double de ce que les scientifiques avaient dans un premier temps estimé, mais ce n'est pas une bonne nouvelle pour le cœlacanthe. Cela rapproche ce «poisson-fossile», qui existe depuis au moins 400 millions d’années et qui vit le long des côtes du Sud-Est de l’Afrique, de l’extinction, raconte Wired, se faisant l’écho de travaux publiés dans la revue Current Biology.

Pourquoi c’est préoccupant. Ces poissons ont des cycles de reproduction d’au moins cinq ans. Ils semblent aussi incapables de se reproduire avant 40 ans, ce qui réduit encore le potentiel de reconstitution de sa population. Sur la liste rouge de l’UICN, l’espèce est considérée comme en «danger critique d’extinction», avec seulement un millier de spécimens à l’état sauvage.

link

Wired