L'histoire du lanceur d'alerte qui perdit la première guerre climatique aux États-Unis

John Wesley Powell | National Archives at College Park

Sur The Atlantic, nous vous recommandons ce fascinant portait de John W. Powell, explorateur devenu lanceur d'alerte climatique, qui dénonça – en vain – les ravages humains et écologiques de la conquête de l'Ouest américain au XIXème siècle.

Pourquoi c’est actuel. Pour légitimer cette conquête territoriale, les esprits savants de l’époque martelèrent l’idée bien peu scientifique que forcément, «la pluie suit la charrue». Ces mêmes esprits savants professèrent aussi que la fumée des trains et la dynamite pouvaient déclencher les précipitations. Ces croyances magiques et cette politique de l’autruche ont surtout envoyé des milliers de fermiers s'épuiser à cultiver des zones trop arides. Tout ressemblance avec la situation actuelle…

link

Lire l'article de The Atlantic