C'est (quasi) certain: un tsunami frappera la Méditerranée d'ici 30 ans

Vague (image d'illustration) | unsplash / Todd Turner

Vous reprendrez bien encore un peu de catastrophe pour le dessert? Selon la commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco, la probabilité que survienne en mer Méditerranée un tsunami d’au moins un mètre de haut au cours des 30 prochaines années avoisine… les 100%. Des tsunamis ont déjà eu lieu dans la région du fait de l’activité volcanique ou après des événements sismiques. Le séisme de 1908 dans le détroit de Messine s’était accompagné d’une vague qui avait fait entre 160’000 et 200’000 victimes.

Pourquoi c’est sérieux. Même si la région n’est pas la plus exposée à ce risque sur la planète, plusieurs agglomérations, dont Marseille, Alexandrie, Istanbul, Cannes, ou encore les îles grecques de Kos et Samos, ont d’ores et déjà intégré le programme de prévention et de formation de l’Unesco «Tsunami ready». Quant à ceux qui miseraient sur un petit tsunami, ils s’illusionnent, estime Bernardo Aliaga, chargé du programme tsunami au sein de l’Unesco, cité par La Croix. «C’est un mur d’eau, une eau très épaisse, très dense, très dangereuse, qui avance jusqu’à 300 km/h et emporte tout sur son passage, même lorsque la vague ne fait que 30 cm.»

Les scientifiques s’inquiètent aujourd’hui de l’activité volcanique du Stromboli. La dernière explosion capable d’engendrer un tsunami en mer Méditerranée remonte à 1930.

link

A lire sur La Croix