| | Radar

Banques suisses: des fonds «verts» pas si durables

Des activistes Greenpeace érigent une Helvetia de 4 mètres de haut sur la Paradeplatz à Zurich pour dénoncer le greenwashing sur la place financière suisse, en septembre 2021 (KEYSTONE / Alexandra Wey).

Investir son argent en ayant une bonne conscience écologique? C’est la nouvelle tendance sur laquelle surfent les banques suisses qui décuplent leur promotion de fonds de placement dits «durables». Pourtant, ces mêmes fonds investiraient dans des entreprises actives dans le pétrole, le ciment, la chimie ou encore l'agro-alimentaire, révèle une récente enquête de la RTS.

Pourquoi c’est important. En Suisse les fonds dits «verts» cartonnent: leurs actifs ont augmenté de 48% en un an, atteignant 694,5 milliards de francs fin 2020, selon le rapport 2021 de Swiss Sustainable Finance. Le principe de ces placements durables: participer à la transition vers une économie écologique en finançant des groupes respectant des critères environnementaux stricts. Selon un récent rapport, Nestlé serait le quatrième plus grand pollueur de plastique au monde. Les groupes Holcim et Lonza seraient quant à eux les deux plus grands émetteurs de CO2 du pays.

L’enquête de la RTS a passé au crible les portefeuilles «verts» de trois banques suisses: UBS, Raiffeisen et la Banque cantonale neuchâteloise (BCN). Résultats: Nestlé et Lonza apparaissent dans les six principales positions en action des fonds durables d'UBS et de la BCN. Si la Raiffeisen a récemment revu sa position en retirant Nestlé et le cimentier Holcim de sa formule verte, la banque abriterait toujours un fonds géré par l'américain BlackRock, qui renferme des actions:

  • d’entreprises pétrolières (Qatar Fuel et Petronas)

  • des premiers producteurs de ciment au Pakistan et en Thaïlande (Lucky Cement et Siam Cement)

  • ou encore d’une société malaisienne de production d'huile de palme (Sime Darby).

link

A lire sur RTS

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.