Amazon suspend l’utilisation par la police de sa reconnaissance faciale

Image d'illustration. | Flickr

La firme de Jeff Bezos a instauré un moratoire d’un an. La décision s’inscrit à la suite des manifestations et de la mort de George Floyd : par le passé, la technologie d’Amazon avait été critiquée pour ses erreurs d’identification avec les personnes noires.

Pourquoi c’est important. La mesure suit de peu celle d’IBM, qui a renoncé lundi à ses développements dans le secteur. Des villes comme San Francisco ou Cambridge, dans l’aire métropolitaine de Boston, ont déjà banni la reconnaissance faciale sur leur territoire.

link

New York Times