Reservé aux abonnés

Accord-cadre: les universités et la recherche tirent la sonnette d’alarme

Ignazio Cassis devant l'Albisgüetli de l'UDC vendredi 21 janvier 2022. | Keystone / Michael Buholze

Cette fois-ci, la situation est sérieuse. Dans une missive cinglante envoyée au Conseil fédéral, les plus hauts représentants des universités et de la recherche suisses mettent en garde contre les conséquences «graves» de la fin de l’Accord-cadre avec l’Union européenne et demandent des actions rapides. La lettre est signée par Yves Flückiger, recteur de l’Université de Genève et président de Swissuniversities, la conférence des recteurs des hautes écoles de Suisse, Michael Hengartner, président du Conseil des EPF et Matthias Leuenberger, président de Novartis pour la Suisse et de Scienceindustries.

Pourquoi c’est important. La lettre mentionne des scientifiques suisses privés d’accès aux programmes européens, des étudiants discriminés et des problèmes de recrutement dans les universités. Le campus est en ébullition et la fuite du document dans le SonntagsBlick n’a sans doute rien du hasard. Les Hautes écoles romandes avaient déjà sonné l’alarme l’an dernier. Pour le président de la Confédération Ignazio Cassis et le ministre de l’Economie Guy Parmelin, l’heure des décisions a sonné.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous