Reservé aux abonnés

A l'EPFL, les futurs ingénieurs se retroussent les manches face aux défis climatiques

Manifestation étudiante pro-climat à Lausanne en 2019 | EPFL Mediatheque

Quelle place pour les ingénieurs face au climat? Qu’ils soient jeunes diplômés ou en poste, comment peuvent-ils employer au mieux leurs forces pour relever les défis planétaires? Pour esquisser des réponses, plusieurs associations étudiantes de l’EPFL ont organisé le jeudi 17 septembre un débat réunissant le président de l’EPFL Martin Vetterli, le spécialiste français Jean-Marc Jancovici, la professeure à l’Université de Lausanne Julia Steinberger et la co-présidente du Club de Rome Sandrine Dixson-Declève. L’événement était modéré par Heidi.news.

Pourquoi on en parle. La jeunesse est aujourd’hui particulièrement mobilisée pour le climat, à travers des mouvements comme les grèves pour le climat inspirées par Greta Thunberg. Et les étudiants de l’EPFL aussi se mobilisent régulièrement: en 2019, ils réclamaient par exemple davantage de cours obligatoires sur le climat. Les futurs ingénieurs cherchent, plus que jamais, des moyens d’agir. Voici les conseils qui leur ont été prodigués.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous