| | Analyse

Vers une rédemption de Pierre Maudet?

Pierre Maudet a retrouvé le sourire. Keystone / Urs Flueeler

Il y a les oubliés de la crise. Et il y a ceux qui ont su faire oublier leur cas pour réémerger. Pierre Maudet se range assurément dans cette deuxième catégorie. Comme si ses ennuis judiciaires n’existaient plus depuis le début de la pandémie de Covid-19, le Conseiller d’Etat genevois en charge du développement économique (DDE) refait parler de lui sur le terrain politique. Les instruments qu’il a imaginés, principalement en faveur des PME, atteignent 100 millions de francs.

Pourquoi c’est habile. Honni pour ses mensonges répétés et construits, Pierre Maudet a ensuite été raillé en raison du minuscule département qu’il dirige depuis qu’il a été dessaisi de la totalité de ses dicastères régaliens. Mais la taille de son pré-carré, composé de 40 fonctionnaires, ne l’empêche pas d’exister. Demeuré bon communicateur, cette crise lui permet de se placer en véritable ministre de l’économie, en instaurant des mesures complémentaires au dispositif fédéral. Y compris en fédérant des organismes d’ordinaire antagoniques comme l’Asloca et les milieux immobiliers autour d’un soutien au paiement des loyers commerciaux.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi