Réservé aux abonnés

Une vague de dépressions dans le sillage de Covid-19

Image d'illustration | Creative Commons

Covid-19 facteur de dépression? C’est ce que suggère une enquête de la Boston University. En 2019, 8,5% des adultes américains présentaient des symptômes dépressifs, contre 27,8% à la mi-avril 2020, selon les chiffres publiés dans Jama Network Open.

Pourquoi c’est important. Jusqu’ici, aucun événement — 11 septembre, manifestations à Hong Kong ou épidémie d’Ebola — n’avait entraîné plus qu’un doublement du nombre de personnes dépressives dans la population concernée. Les finances semblent être un facteur déterminant: les Américains avec moins de 5000 dollars d’économie sont deux fois plus touchés que les autres.

link

Boston University (EN)

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter