| | Reportage

Une journée aux soins intensifs du CHUV pour prendre le pouls de l’urgence Covid

L'équipe des soins intensifs du CHUV s'apprête à placer ce patient Covid-19 sur le dos: 4 personnes supplémentaires seront nécessaires pour cette opération. | Heidi.news

Mercredi 11 novembre, les unités de soins intensifs du CHUV à Lausanne tournent à plein régime. Habitués à travailler en flux tendu, les soignants et médecins de ce secteur évoluent actuellement dans une ruche qui a plus que doublé de volume pour faire face à l’afflux de patients. Reportage entre fatigue, gestes doux et chasse au moindre espace disponible.

Pourquoi on y est allé. Les statistiques des trois dernières années relatives au taux d’occupation de ce secteur hospitalier sont-elles comparables à celles de 2020? Qu’est-ce qui caractérise la situation actuelle et la rend extraordinaire? Une partie des réponses n’est pas perceptible sans se rendre sur place. C’est que les tableaux de bord du taux d’occupation des soins intensifs ne disent rien de la lourdeur des soins et du poids supplémentaire qui pèse sur les épaules des équipes.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi