| | news

Un foyer de grippe aviaire en Europe de l’Est inquiète la Suisse

Les premiers cas ont été observés dans des exploitations de dindes en Pologne. | Pixabay / Alexas_Fotos

Depuis le 31 janvier 2019, plusieurs cas de grippe aviaire hautement pathogène H5N8 ont été diagnostiqués dans des exploitations de volaille et sur des oiseaux sauvages en Europe de l’Est et en Allemagne. Afin d’éviter toute propagation dans les élevages, l’Union européenne a pris une série de mesures, également adoptées par la Confédération. Bonnes nouvelles cependant: selon les connaissances actuelles, le virus H5N8 n’est pas transmissible à l’humain, ni à d’autres espèces animales que celles des oiseaux et son risque de propagation devrait redescendre dans les prochaines semaines.

Pourquoi on vous en parle. Parmi les mesures prises figure notamment l’interdiction d’importer de la volaille vivante en provenance des zones de protection et de surveillance instaurées autour des exploitations touchées. La viande de volaille provenant de ces zones ne peut être importées que si elle subit un traitement thermique spécifique. Par ailleurs, la population est priée de signaler tout oiseau d’eau ou rapace retrouvé mort ou malade à un garde-chasse ou au service vétérinaire compétant.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi