| | News

Les interactions du coronavirus avec ses cellules hôtes donnent des pistes de nouveaux traitements

Vue d'artiste du Sars-CoV-2 | Pixabay

Pour disséquer les interactions du Sars-Cov-2, le virus responsable de Covid-19, avec les protéines de l’hôte infecté, il a fallu pas moins de 125 chercheurs. Leurs travaux, parus dans Nature, ont permis d’identifier 69 candidats médicaments susceptibles d’endiguer l’infection. Ils lèvent aussi le voile sur la biologie du virus et la complexité de prévoir l’effet des molécules sur sa réplication.

Pourquoi on vous en parle. Cette approche, en identifiant les multiples façons dont le coronavirus interagit avec l’organisme, permet d’identifier de nouveaux candidats médicaments. Ces derniers devront être évalués par des essais cliniques avant d’espérer déboucher, mais l’approche est prometteuse. D’autant que les traitements actuellement en cours d’évaluation dans la maladie —remdesivir, lopinavir, hydroxychloroquine— ne semblent pas démontrer d’effet spectaculaire.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi