| | News

Une application pour améliorer la consultation médicale des enfants au Burkina Faso

Heidi.news est partenaire des Applied Machine Learning Days (AMLD), et déplace jusqu'au mercredi 29 janvier sa rédaction à l'EPF de Lausanne, sur le site de l'événement.

Terre des Hommes propose un système d’applications, nommé Ieda, développé notamment avec l’OMS et l’Unicef, pour diminuer la mortalité infantile au Burkina Faso, pays où un enfant sur dix [et non sur cinq, ndlr] meurt avant l’âge de 5 ans. Près de 750 centres de soins sont déjà équipés par ce système mis en place en 2014. Aux AMLD, Aziza Merzouki, de l’Institut de santé globale (Unige), nous a expliqué le projet.

Comment ça marche. Munis de tablettes, les agents de santé sont accompagnés pour délivrer un meilleur diagnostic. L’anémie, la malnutrition et les maladies respiratoires sont parmi les causes les plus importantes de décès infantile au Burkina Faso. Les données recensées dans ces tests en ligne sont ensuite traitées par un programme d’intelligence artificielle pour établir des stratégies de prise en charge ou éventuellement évaluer des risques d’épidémies.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi