| | Radar

Un reportage photo sur les doulas et la grossesse en temps de confinement

Shutterstock / Tanya Antusenok

La photographe britannique Alicia Canter est allée à la rencontre de doulas, ces accompagnantes à la naissance qui suivent la future maman pendant sa grossesse et jusqu’à l'accouchement. Celles-ci n'ont pas pu, durant le confinement, approcher les futurs parents dont elles s'occupaient. La photographe a aussi rencontré des parents qui ont dû vivre seuls ce moment alors qu’ils espéraient la présence de leur doula.

Une perte d’intimité. Comme beaucoup d’accompagnants à la personne, les doulas ont dû s’adapter et utiliser les outils de visioconférence à leur disposition. «C'était horrible de ne pas pouvoir assister à la naissance du bébé de Colleen et Joe», relate Thando Zwane, une doula de 35 ans qui a suivi dans sa carrière des centaines de naissances à Londres et à Bristol. «Je leur ai parlé par appel vidéo, mais tout ce qu'il faut, lors d'une naissance, c'est de l'intimité».

link

A lire dans The Guardian

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi