| | Radar

Un foyer épidémique soupçonné au siège de l’OMS à Genève

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur general de l'OMS et Isabelle Moret, presidente du Conseil national, échange un salut du coude, le 15 octobre dernier, au siège de l'OMS. | Keystone / Martial Trezzini

Associated Press a mis la main sur un courriel interne envoyé par un dirigeant de l’OMS vendredi 13 novembre à ses équipes. D’après l’agence de presse américaine, cinq personnes ont été récemment diagnostiquées positives à Covid-19 au sein de l’organisation, dont quatre au sein d’une même équipe présente au siège genevois. Un membre de la direction de l’OMS, spécialiste dans la prévention et le contrôle des infections, ferait partie des cas identifiés. Une enquête interne est en cours pour déterminer si ces contaminations, confirmées par l’OMS à AP, ont eu lieu sur le lieu de travail.

Pourquoi c’est notable. L’OMS fait partie des premières institutions en Suisse à avoir instauré des mesures de contrôle importantes du risque infectieux, avec port du masque obligatoire et respect strict des mesures barrières. Jusqu’à récemment, aucun foyer n’avait été rapporté au siège genevois. Mais parmi ses 2400 employés, l’organisation compte nombre de professionnels très exposés de par leur activité, ou du simple fait de la circulation virale élevée dans le canton. Au total, précise AP en se fondant sur le courriel du 13 novembre, 65 infections ont été rapportés à l’OMS depuis le début de l’épidémie, dont 32 travaillant en présentiel.

link

A lire sur le site d’Associated Press (EN)

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi