| | interview

Trevor Bedford, l'épidémiologiste qui traque le génome du coronavirus dans le monde

Bo Jungmayer / Fred Hutch News Service, DR

Trevor Bedford travaille sur le nouveau coronavirus depuis la publication du premier génome le 10 janvier 2020. Chercheur en épidémiologie au Fred Hutch Cancer Center et à l’université de Washington (Seattle), il a lancé en 2015 Nextstrain, un projet collaboratif central pour relayer données et analyses en temps réel. Il partage avec Heidi.news sa perspective sur la propagation de l'épidémie, les évolutions possibles et les efforts de la communauté scientifique pour réagir au plus vite.

Hôpitaux construits en un temps record à Wuhan, mesures drastiques de confinement, mobilisation de tous les professionnels de santé: rien ne semble pour l’heure endiguer la propagation du virus 2019-nCoV en Chine. Mais une analyse poussée des moindres modifications du génome du virus peut, d'ores et déjà, nous en apprendre beaucoup sur la manière dont ce virus se transmet.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi