| | Interview

«Si la décision de trier les patients est prise, cela doit être rendu public»

Une soignante observe un patient atteint de Covid-19 dans l'unite des soins intensifs du CHUV, le 6 novembre 2020. | Kesytone / Jean-Christophe Bott

Quels sont les risques d’arriver à saturation en soins intensifs? Quelle est la limite en nombre de lits? Est-il raisonnable de décider d’un tri à l’échelon national? Autant de questions que nous avons posées au Pr Thierry Fumeaux, président sortant de la Société suisse de médecine intensive (SSMI), par ailleurs membre de la task force scientifique de la Confédération. Il s’exprime ici en tant que co-auteur des nouvelles directives émises en novembre sur le tri des patients. Entretien.

Heidi.news – A quoi vont ressembler les jours à venir pour les soins intensifs suisses?

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi