| | Radar

Réveillon du Nouvel An 2019: Comment éviter le «black out»

Pour ne pas oublier son Nouvel An, le mieux est de trinquer avec modération. | Shutterstock

Bonne Année à toutes et à tous!

Le «black out» est assez courant: 50% des moins de 25 ans ont en déjà fait l’expérience. Une étude publiée en 2016 dans la revue Alcoholism Clinical & Expérimental Research mettait déjà en lumière ce phénomène lié à la consommation d’alcool, dont le site internet Pourquoidocteur.fr a fait état à Noël.

De quoi on parle. Le «black out» est différent de la perte de conscience. La personne alcoolisée est au contraire active, elle parle et interagit, mais elle ne s’en souviendra pas. Le «black out» peut être partiel ou complet. Il survient plus fréquemment dans les cas de binge drinking. Alors, pour le Réveillon, trinquons tranquillement.

link

Lire l'article sur Pourquoi Docteur

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi