| | annonce

Quel avenir pour la Suisse en matière d'échange et d'utilisation des données de santé?

Source: Données Foraus, Sensor Advice, Visualisation: Heidi.News, nor/mir

Début juin, plusieurs tables rondes ont été organisées dans quatre villes de Suisse, afin de décortiquer les opportunités et les défis de la Suisse en matière de gouvernance de données de santé, en présence d’une cinquantaine de spécialistes. Organisées par Foraus, le think tank de politique étrangère suisse, et Sensor Advice, une entreprise de conseils zurichoise spécialisée dans l’analyse du discours, il en ressort des premières tendances et visions d’avenir auxquelles Heidi.news a pu avoir accès en exclusivité.

Pourquoi c’est intéressant. La crise du coronavirus l’a montré: la récolte et l’échange de données fiables peut jouer un rôle crucial pour la santé publique. Mais l’intensification de l’utilisation de données personnelles sensibles fait aussi émerger des défis d’ordre technique, éthique, légal et politique. Identifier ces défis, ainsi que les atouts de la Suisse pourrait placer le pays en bonne position pour devenir leader du domaine - à certaines conditions.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi