| | news

Que pensent les Suisses de SwissCovid, l'app de contact tracing numérique du coronavirus?

En Suisse, comme ailleurs dans le monde, les citoyens découvrent le principe des applications de contact tracing numérique face à la pandémie de coronavirus. Et avec elles, des enjeux technologiques et éthiques à décrypter avant de décider d’installer — ou non — ces dispositifs. Le laboratoire d’éthique de l’innovation ethix, basé à Zurich, a mené un sondage pour comprendre la perception par la population de l’outil SwissCovid.

Pourquoi c’est éclairant. Quelles sont les raisons qui rapprocheront — ou détourneront — les Suisses de l’application? Selon le sondage, 58% des participants déclarent être prêts à l’installer, et 83% d’entre-eux pensent que la dimension volontaire de l’application est le critère éthique le plus important. Enfin, 72% des répondants craignent que l’application crée un précédent dangereux pour le respect de la vie privée.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi