| | News

Proches aidants: La Suisse progresse sur le long chemin de la reconnaissance

Image d'illustration. | Keystone / truthseeker08

Ils sont plus de 330'000 en Suisse à assister un parent, un ami, un voisin. Le statut de proche aidant gagne peu à peu une reconnaissance. Le 1er janvier 2021 marquera l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi fédérale visant à leur faciliter la vie, en leur accordant des congés supplémentaires en cas de problème et en élargissant les aides disponibles. Les professionnels au contact des aidants se réjouissent mais nuancent: le chemin à parcourir reste conséquent.

Pourquoi ils sont importants. Jamais le rôle des proches aidants n’est apparu autant essentiel qu’à l’heure de Covid-19. Véritable pierre angulaire d’une politique de santé misant sur l’ambulatoire, ils permettent d’alléger le système de soins, d’éviter des placements en institution et d’entretenir le lien entre les générations. En 2017, plus d’un Suisse sur dix a reçu de l’aide d’un parent, d’un voisin ou d’une connaissance pour des raisons de santé. Et le nombre d’aidants croît sans cesse, vieillissement de la population oblige.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi