| | news

Pourquoi la Suisse ne participe pas à la Journée internationale de l'épilepsie

Electrodes permettant de mesurer l'activité cérébrale d'un patient épileptique. | Keystone / Friso Gentsch

Ce 10 février est dédié à la lutte contre l’épilepsie. Cent-vingt pays à travers le monde participent à cette Journée internationale. Cette action de sensibilisation doit permettre aux personnes touchées et à leurs proches de parler de cette maladie, qui constitue la deuxième affection neurologique la plus fréquente après la migraine.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Chaque jour, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi