| | news

Covid-19: Berne et le Tessin refusent de fermer la frontière malgré les inquiétudes

Pascal Strupler, directeur de l'OFSP, Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la santé, lors de la conférence de presse du 24 février. | Keystone / Peter Klaunzer

Renforcer les mesures contre le coronavirus sans fermer les frontières ni annuler les manifestations publiques. C’est en substance la ligne des autorités helvétiques, exprimée lors de deux conférences de presse tenues respectivement à Berne et à Bellinzone, ce 24 février. La Confédération et le canton du Tessin, proche de la Lombardie où la propagation du Covid-19 s’est accélérée ce week-end, souhaitent rassurer la population.

Pourquoi c’est normal. Aucun cas d’infection n’a été confirmé en Suisse pour l’instant. Quelque 300 cas suspects ont été examinés dans le pays, tous négatifs. Les autorités fédérales et celles du canton du Tessin confirment tout de même un risque accru pour la Suisse. Il s’agit maintenant de prévenir et de retarder une vague de contamination dans le pays.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Chaque jour, la newsletter qui vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

Lire aussi