| | Analyse

Pourquoi ça chauffe entre l’Europe et AstraZeneca? On vous explique

La commissaire européenne à la santé européenne Stella Kyriakides en conférence de presse le 25 janvier 2021.| Kesytone / EPA AFP / John Thys

La Commission européenne est furieuse contre AstraZeneca et le fait savoir. Le laboratoire anglo-suédois, qui produit un vaccin Covid-19 très attendu, prévoit une diminution drastique des livraisons aux pays européens. L’Europe s’estime lésée au profit du Royaume-Uni, tandis que le patron d’AstraZeneca pointe, en retour, les lenteurs de Bruxelles. Une ambiance électrique — et ce n’est que le début de l’hiver.

Pourquoi c’est intéressant. Il est rare que des controverses politico-industrielles sortent des alcôves pour s’exposer en place publique, a fortiori lorsqu’elles concernent Bruxelles. Faut-il y voir là un des rares bienfaits de la pandémie? Face à la perspective menaçante des nouveaux variants et une pénurie imminente de vaccins, les représentants de l’Union européenne ont en tout cas décidé de sortir les griffes. Au point qu’une inspection vient d’être dépêchée sur le site de production belge d’AstraZeneca.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi