| | Interview

Pour Stéphane Montangero, la caisse unique cantonale a toutes ses chances

Stéphane Montangero | Keystone

Malgré les échecs devant le peuple en 2007 et 2014, l’idée d’une caisse-maladie publique, cantonale, continue à alimenter les débats, notamment dans le canton de Vaud. Entretien avec Stéphane Montangero. Il porte le nouveau projet d’étatisation de l’assurance-maladie qui sera voté prochainement au Grand Conseil vaudois. Son credo: une prime unique pour tous. Ses opposants: les assurances-maladie et une partie de la population qui désire conserver son libre choix.

Monsieur Montangero, quels sont vos liens avec le secteur de la santé?

Aucun. J’ai travaillé pendant onze ans dans le domaine de la prévention, au niveau de l’alimentation, comme secrétaire général de Fourchette verte Suisse, mais m’exprime en toute liberté, sans lien d’intérêt…

Monsieur le député, vous êtes un bon vivant, aimez naviguer sur le lac et êtes féru de BD, pourquoi vous attaquer à la politique de la santé?

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi