Réservé aux abonnés

Parkinson: «C’est la première fois que j’ai un patient qui parle à une journaliste pendant son opération»

La neurochirurgienne Jocelyne Bloch, en octobre 2018. | Keystone / Valentin Flauraud

Le Grand Prix Suva des Médias 2022 est décerné au reportage de l’émission de santé de 36°9 Comment j’ai géré mon Parkinson et rêvé d’un traitement qui fonctionne. Entretien avec la neurochirurgienne Jocelyne Bloch, pointure de la stimulation cérébrale profonde, qui a opéré un patient sous l'œil des caméras.

«Qu’est-ce qui est angoissant?» demande la journaliste. «Que tu ne contrôles plus ton corps», répond l’homme, installé sur la table d’opération, le crâne ouvert. Au-dessus de lui, la prestigieuse neurochirurgienne, Jocelyne Bloch.

Ces images, rares, tournées au bloc opératoire du CHUV sont celles du reportage de 36°9 (RTS) Comment j’ai géré mon Parkinson et rêvé d’un traitement qui fonctionne, récompensé ce vendredi 4 novembre par le Grand prix Suva des Médias 2022. Arditë Shabani et Olivier Paul, journaliste et réalisateur, ont réussi un tour de force: raconter la trajectoire de vie d’un patient sur plusieurs années.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter