| | interview

Nouveau coronavirus: «Je crains par-dessus tout que se reproduise ce qui s’est passé en 2003 à Toronto»

Le Pr Laurent Kaiser en conférence de presse aux HUG à l'occasion de l'épidémie d'Ebola de 2014. | Keystone / Anthony Anex

Le Pr Laurent Kaiser est chef du service des maladies infectieuses des HUG et responsable du Centre des maladies virales émergentes de Genève, qui fait référence en Suisse. Ce spécialiste en infectiologie a déjà été confronté à plusieurs épidémies considérées par l’OMS comme des urgences mondiales de santé publique, comme Ebola ou Zika. Il a accepté de répondre aux questions de Heidi.news, alors que la crainte d'une pandémie de nouveau coronavirus se fait de jour en jour plus prégnante.

Heidi.news – L’OMS est en train d’évaluer la possibilité de déclarer l’épidémie de nouveau coronavirus «urgence de santé publique de portée internationale» (USPPI), mais prend son temps. Comment procède-t-elle? N’y a-t-il pas une simple liste de critères à vérifier?

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi