| | News

Nous avons demandé aux Belges pourquoi ils avaient placé Genève en zone rouge

Carte européenne de l'incidence quotidienne de Covid-19 (6 août 2020). | Commission européenne Ecml Covid. https://webcritech.jrc.ec.europa.eu/modellingoutput/cv/eu_cv_region/eu_cv_region_new_p.htm

Samedi 1er août, la Belgique a placé les trois cantons lémaniques dans sa liste rouge des pays interdits aux voyageurs: Genève, Vaud et le Valais. La décision ayant provoqué un tollé, les cantons de Vaud et du Valais ont changé de couleur depuis mercredi 5 août. Mais le statut de la ville du bout du lac n’a, quant à lui, pas évolué. Nous avons demandé au virologue Steven Van Gucht, le «Monsieur Coronavirus» belge, de nous expliquer les raisons de cette décision.

Pourquoi on vous en parle. La présence du Valais dans la liste des cantons suisses déconseillés aux Belges a surpris et agacé, car la circulation virale y est très limitée et la région est très prisée des touristes belges. Depuis la réouverture des frontières à la mi-juin, aucun pays européen n’a décidé d’interdire les voyages vers la Suisse. La décision belge tranche avec ses voisins européens et appelle un éclaircissement.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi