| | News

Non, les seniors ne se sentent pas discriminés dans l'emploi. Ils n’y sont plus...

Cours de pilates organisé par Pro Senectute à Lucerne. | Keystone / Gaetan Bally

Ce mardi 1er octobre, l’organisation Pro Senectute a publié un sondage sur la discrimination liée à l’âge. L’Agence télégraphique suisse (ATS) en a fait une dépêche qui a été largement diffusée dans les médias sous le titre «Les seniors se sentent discriminés dans l'emploi et les soins».

Pourquoi c’est faux. Pro Senectute défend les intérêts des retraités comme elle le mentionne sur son site internet: «La fondation pour la vieillesse a été créée en 1917 dans le but d’améliorer le sort des vieillards nécessiteux logés dans des hospices sans âme. Aujourd’hui, l’objectif est de garantir l’AVS à long terme et de faire reculer durablement la pauvreté des personnes âgées.» On s’en doute, les retraités ne sont pas concernés par ce sondage sur l’accès à l’emploi.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi