| | News

Neuchâtel teste la distribution d'antibiotiques à l'unité, utile à la lutte contre la biorésistance

Pixabay / Matvevna

Depuis le début du mois de mars, treize pharmacies du canton de Neuchâtel participent à une étude de faisabilité portant sur la distribution d’antibiotiques à la pièce. Lorsque le patient se rend dans l’une de ces pharmacies avec son ordonnance, et s’il donne son consentement, il reçoit la boîte d’origine du médicament avec le nombre exact de comprimés nécessaire à son traitement, le potentiel surplus étant retiré par le pharmacien. Ce projet pilote est conduit par le canton et l’Ordre neuchâtelois des pharmaciens en collaboration avec l’OFSP et devrait se poursuivre jusqu’en juin.

Pourquoi c’est intéressant. L’étude vise à évaluer si vendre des antibiotiques au détail est faisable dans le pays et comment la population le perçoit. In fine, ce mode de distribution pourrait permettre de lutter contre la résistance aux antibiotiques, de diminuer la présence de micropolluants dans l’environnement et de réaliser des économies. Cette étude s’insère dans un contexte de lutte contre la biorésistance, une priorité sanitaire pour la Confédération. En 2018, l’OFSP lançait notamment une campagne nationale de sensibilisation sur le sujet.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi