| | radar

Monthey va accueillir une nouvelle école en soins infirmiers accessible sans maturité

Deux infirmières prennent soin d'un résident d'EMS, à Zurich (image d'illustration). | Keystone / Christian Beutler

Le Conseil d’Etat du Valais a opté pour l’ouverture d’une école en soins infirmiers à Monthey d’ici 2020, rapporte la RTS. Contrairement à l’usage en Suisse romande, cette formation en français sera une «école supérieure» (ES), accessible sans maturité, et non une «haute école spécialisée» (HES). C’est seulement le deuxième établissement de ce type dans le Valais, après l’école de Viège (Visp), ouverte en septembre 2017. Tous deux émaneront d’une seule fondation cantonale, baptisée ES Santé Valais.

Pourquoi cela ne fait pas l’unanimité. Le Valais doit faire face à une pénurie de personnel soignant, en particulier dans sa partie germanophone. «Nous devons former environ 240 personnes supplémentaires par an», a ainsi déclaré la cheffe du département de la Santé à la RTS. Mais le choix d’une filière ES suscite l’ire des organisations infirmières de Romandie, qui y voient une dévalorisation du métier. Cette nouvelle formation risque également de concurrencer les autres écoles francophones, plus sélectives à l’entrée.

link

À lire sur le site de la RTS

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi