| | radar

Moderna entre promesse de vaccin et spéculation boursière

Grâce aux promesses de son vaccin contre Covid-19, l’action de Moderna a gagné 300% depuis le début de l’année. | Moderna

L’annonce des résultats de l’essai clinique de phase I du vaccin de la biotech américaine Moderna a fait s’envoler, lundi 18 mai, le cours de l’action de plus de 20% portant sa valorisation à 29 milliards de dollars. Toutefois, comme l’a remarqué Stat News, les bons résultats en termes d’immunité des patients de ce test ne porte que sur 8 participants alors qu’il y en avait 45. Cela n’a pas empêché l’entreprise de profiter de cette annonce pour procéder, après la clôture de la bourse lundi, à une augmentation du capital de 1,25 milliard de dollars qui fait sourciller les experts comme Jacob Frenkel, un ancien gendarme de la bourse américaine (SEC), lors d’une interview sur CNBC.

Pourquoi on en parle. Moderna fait pour l’heure la course en tête pour développer le très attendu vaccin contre Covid-19. L’entreprise a largement été financée à ses débuts par des family offices basés à Genève. Si le caractère innovant de son vaccin n’est pas en cause, les finances d’une entreprise dont l’action a augmenté de 300% depuis le début de l’année sont désormais suivis à la loupe. D’autant plus qu’un de ses administrateurs, Moncef Slaoui, vient d’être nommé en tant que responsable vaccin de l’administration Trump.

link

Voir l'interview de CNBC

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi