| | news

Mobilisation massive des étudiants en médecine face au coronavirus à Lausanne

Du personnel medical dans le nouveau secteur de prise en charge et de tri des patients concernés par le coronavirus au CHUV. | Keystone / Laurent Gilliéron

Notre nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle vous livrera infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux. Ce nouveau rendez-vous quotidien donne la parole aux soignants qui se dévouent sur le front du Covid-19.

A Lausanne, les stages en hôpital des 5ème années devaient se terminer le 13 mars. Mais face à l'ampleur que prend l'épidémie de coronavirus, la faculté de médecine a signalé qu'elle aurait besoin de 15 étudiants en renfort. «On a envoyé un mail à notre volée, et 30 minutes plus tard, 80 personnes voulaient s'engager!», s'enthousiasme Alexander Jucht, délégué des 5ème années à Lausanne. «Ça a pris une ampleur inouïe par rapport à nos attentes. La plupart sont prêts à sacrifier leurs vacances pour rejoindre l'effort. Aujourd’hui, on en est à 179 étudiants de 5ème année, et 108 de 4ème. Les 6èmes sont de toute manière en année de stage et intégrés aux équipes.»

Les délégués ont centralisé toutes les demandes, et en parallèle recueilli les besoins des hôpitaux. «On a envoyé nos listes de volontaires, et c'est les hôpitaux qui décideront dans quels services les mettre. Il y aura besoin de monde partout, pas juste en réanimation et en soins intensifs. L'idée est de former des binômes avec les chefs de clinique pour libérer les médecins assistants. Les étudiants auront une formation accélérée dès aujourd'hui, et pourront commencer lundi. Pour celles et ceux qui sont en contact avec des personnes fragiles, mais qui veulent quand même s'engager, ils pourront participer aux axes alternatifs: les hotlines ou les garderies pour les enfants des soignants.»

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi