| | News

Des milliers de scientifiques se dressent contre l’idée de laisser circuler le virus

Capture d'écran du site du mémorandum John Snow (19 oct. 2020)

«Il faut agir maintenant.» C’est par une lettre ouverte au Lancet, publiée jeudi 15 octobre que des chercheurs et experts de renommée mondiale ont décidé d’exprimer l’état actuel du consensus scientifique sur Covid-19. Ce «mémorandum John Snow», baptisé comme un des pères de l’épidémiologie, vise à réaffirmer l’absolue nécessité de lutter contre la pandémie par des mesures de santé publique adressées à tous. Et prévient que la stratégie de l’immunité collective se fonde sur un «raisonnement fallacieux non étayé par les données de la science».

Pourquoi c’est important. Par son ampleur et la qualité des experts mobilisés, cette prise de position est destinée à faire date: il s’agit pour la communauté scientifique intéressée à la santé publique d’exprimer l’existence d’un quasi-consensus dans ses rangs. C’est surtout une réponse directe à la déclaration dite de Great Barrington, qui défend l’idée de focaliser les mesures de protection sur les seules personnes vulnérables. Soutenu par un groupe de réflexion de la droite libertarienne américain, ce contre-modèle semble avoir eu les faveurs récentes de l’administration Trump.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi