Mauvaise immunité ou mutations? Séoul enquête sur la réinfection de malades du Covid-19

YONHAP/EPA/Keystone

L'étude porte sur 179 patients testés à nouveau positifs alors qu'ils semblaient guéris. C'est une fraction infime par rapport au 10'635 cas rapportés dans le pays, mais elle soulève des doutes quant au développement d'un vaccin.

Les experts s'appuyent davantage sur la possibilité d'une «réactivation» du virus chez les patients que sur une «réinfection».

La directrice générale du Korea Centers for Disease Control and Prevention (KCDC), Jeong Eun-kyeong:

«Comme la plupart des cas de rechute ont été signalés 13 jours après que les patients aient été libérés de leur quarantaine, il est probable que le virus ait été réactivé en raison de problèmes liés à l'immunité des patients, ou de changements dans les traits du virus. Il est trop tôt pour conclure si les cas de rechute provoquent une infection secondaire, car nous continuons à surveiller les patients».

link

Yonhap News